Concerts relaxants

Intervenants en institution ou en consultation privée auprès d’enfants et d’adultes poly-handicapés, autistes, épileptiques, Sabine VIRON et Frédéric PUYRAVAUD de la Bulle de Son à Lourdes (65) proposent des massages sonores à partir d’une large panoplie d’instruments de musique aux vibrations reconnues thérapeutiques (bols multi-fréquentiels, carillons, tampura, tambours, chant diphonique, etc) , dont ils jouent en direct devant le ou les patients.


Comme le montrent de nombreuses études, le son est capable de toucher à la fois le corps physique, émotionnel et les réseaux d’énergie subtile (méridiens et centre d'énergies), pour un mieux-être, une plus grande ouverture, un rééquilibrage des énergies, un meilleur sommeil, etc.

 

Durant la séance de sono-thérapie, le rythme des ondes cérébrales s'apaise. Les ondes alpha et thêta prédominent, provoquant un engourdissement physique favorable à la libération des tensions physiques et psychiques. Aujourd'hui, grâce aux techniques scientifiques d'observation des effets du son sur l'eau (cymatique - étude des vibrations sonores visibles), des scientifiques tels que le professeur Masaru Emoto ont mis en évidence le pouvoir de cohésion et d'organisation des ondes sonores.


Articles

Sono-thérapie et maladies dégénératives

L'exposition du cerveau à la musique sollicite des circuits neuronaux très complexes. Par exemple, chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, la musique permet de réactiver les capacités résiduelles de la mémoire avec des résultats surprenants...

 

Source : France musique

Sono-thérapie et autisme

À l'hôpital, la musique apaise les douleurs opératoires

L'effet positif de mélodies familières lors d'une intervention chirurgicale est prouvé, même pour une anesthésie générale.

 

De plus en plus d'hôpitaux font appel à la musique pour aider leurs patients à surmonter leur souffrance, soulager leurs douleurs ou à apaiser leur anxiété.

 

Source : Santé - Figaro


La musique, en tant qu'outil thérapeutique aide à rétablir, maintenir ou améliorer la santé mentale.

 

Des améliorations d'ordre cognitif, social, etc,  peuvent être induites. Les autistes ont souvent une sensibilité particulière à la musique...

 

Source : agir pour l'autisme